Les activités bancaires

Il est possible de classifier ainsi les activités bancaires :

1.       Les activités de gestion des dépôts (dépôts)

2.       Les activités de financement des ménages (prêts)

3.       Les activités de financement des entreprises (prêts)

 

Ces trois premiers types d’activités étaient historiquement exercés par des banques se limitant à elles, dites banques de dépôts et de crédit ou banques commerciales. Cette limitation trouvait en particulier son origine dans le privilège d’émission monétaire dont dispose ce type de banque.

D’autres banques existaient également, dites banques d’investissement, exerçant les activités bancaires suivantes :

4.       Les activités de marché (plus spéculatives)

Dans cette catégorie, entrent les activités de marché concernant les actifs suivants : actions, obligations, taux d’intérêts, taux de change… – pour les opérations suivantes :

des prises fermes et des placements (« underwriting ») sur les marchés primaires ;

  • de la tenue de marché (market making, où la banque assure la liquidité du marché) :
  • de la titrisation ;
  • de la structuration et de la vente ou revente de produits dérivés (fabriquer le produit, évaluer son prix, créer des sociétés ad-hoc si besoin, rédiger la documentation juridique) ;
  • du trading pour la couverture des produits ;
  • les opérations de marché pour compte propre. Elles concernent tant les opérations de gestion actif /passif que celles où la banque spécule véritablement avec ses fonds propres (donc avec son propre argent, qui est pourtant censé servir de garantie à la clientèle…) ;
  • du courtage (la banque exécute des transactions pour le compte de client) ;
  • les activités de banque d’affaires (dont le conseil en fusion-acquisition).

Ces activités reviennent à acheter et à vendre des instruments financiers : des instruments simples, comme les obligations, ou complexes, comme les dérivés de crédit. Une large partie de ces activités était autrefois réservée à certains intermédiaires financiers, comme les anciens agents de change (transformés en société de Bourse en 1988) qui exerçaient l’activité de négoce de titres.

5.       Les autres activités

Les groupes bancaires peuvent aussi exercer d’autres activités, comme par exemple :

  • la gestion d’actifs pour compte de tiers ;
  • les assurances via une filiale dédiée.

2 commentaires

  1. Rémy Mahoudeaux 19 décembre 2012 8 h 30 min Reply

    Bonjour, je pense que la description des activités bancaires n’est pas idéale. Je préfère dire qu’une banque de détail devrait (idéalement) se contenter de :
    1) collecter et tenir des comptes de dépôts d’actifs financiers (cash – devises – titres) des clients
    2) échanger ces actifs pour compte de leurs clients (logistique de paiement, routage d’ordres, etc …)
    3) préter à ses clients
    4) distribuer des produits d’épargne / d’investissement de tiers indépendants

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Copyright ©2012 Scinder les banques.
^ Retour en haut